Ce dimanche 10 décembre 2017, la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) recevra le prix Nobel de la paix. La branche belge d’ICAN organise une grande fête au même moment à la Cinematek de Bruxelles. A travers cet événement, la coalition appelle une nouvelle fois le Gouvernement belge à signer le nouveau Traité d’interdiction des armes nucléaires de l’ONU et à retirer les armes nucléaires de Kleine Brogel.

Le 6 octobre 2017, la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) s’est vue attribué le prix Nobel de la paix. ICAN a reçu ce prestigieux prix de la paix pour son rôle central dans l’établissement d’un Traité historique d’interdiction des armes nucléaires, qui a été adopté le 7 juillet 2017 par 122 États membres des Nations Unies.

La Coalition belge contre les armes nucléaires2 (la branche belge du Prix Nobel pour la paix 2017) vous invite donc à venir assister à la réception et la retransmission de la cérémonie de remise du prix Nobel ce dimanche 10 décembre à Bruxelles.

2 Les membres du secrétariat de la Coalition sont Activisme.be, Agir pour la paix, CNAPD, Greenpeace, LEF-FGE, Pax Christi Vlaanderen, et Vrede vzw

La Belgique face à ses responsabilités

Malgré cet élan international pour le désarmement nucléaire, le Gouvernement belge a systématiquement boycotté les négociations de l’ONU. Pourtant, ce nouveau Traité d’interdiction n’est pas une révolution, mais une étape logique et graduée vers un monde débarrassé de l’arme atomique. Le Traité accroît la pression politique sur les États dotés d’armes nucléaires, limite la libre circulation mondiale des arsenaux nucléaires et des technologies afférentes et rend plus difficile le financement privé des armes nucléaires.

Heureusement, la remise du prix Nobel donne davantage de vent dans les voiles du mouvement mondial pour le désarmement nucléaire. Pour la Coalition belge contre les armes nucléaires, le Comité Nobel met des pays comme la Belgique face à leurs responsabilités : soit notre pays continue de poursuivre le statu quo nucléaire et d’ignorer le droit international, soit il emprunte enfin le chemin de l’histoire et décide de retirer les armes nucléaires américaines de Kleine Brogel et de signer le Traité d’interdiction de l’ONU.

Une délégation à Oslo et une cérémonie à Bruxelles

Willem Staes (Pax Christi Vlaanderen) sera présent à Oslo au nom de la Coalition belge contre les armes nucléaires. La réception et la diffusion en direct de la cérémonie de remise du Prix Nobel aura lieu à la Cinematek (Rue Baron Horta 9, 1000 Bruxelles). La réception verra se rencontrer des militants engagés dans le combat contre les armes nucléaires ainsi que des universitaires, des politiciens et des bourgmestres qui travaillent pour un monde dénucléarisé sous la bannière du réseau international « Mayors For Peace ».

Contacts presse:

À Oslo: Willem Staes +32476348177 (nl)

À Bruxelles: Samuel Legros +32484645792


Nederlandse versie

Samuel Legros

Samuel Legros

Laisser un commentaire