Enregistrements de la conférence

Terrorisme, Radicalisme, intégration. Le traitement médiatique et politique du terrorisme et de la lutte contre le terrorisme est caractérisé par des idées reçues et de concepts stéréotypés. Des concepts qui, malgré leur absence de définition et leur déconnexion de la réalité, structurent largement le débat public et légitiment certaines des politiques prises en leur nom. Des politiques pour certaines liberticides et démocraticides qui, petit à petit, érodent le socle de nos sociétés modernes au nom de la recherche « efficace » d’une sécurité qui restera chimérique tant qu’elle correspondra implicitement à l’idéologie sécuritaire de la répression et de la coercition.

Une conférence présentée et animée par Fabrice Gérard et organisée par la CNAPD.

  • Le terrorisme, une notion juridique ou une construction politique ?
    L’idéologie sécuritaire étend sans fin le champ du pénalement répréhensible. Cette escalade conduit pourtant à une paradoxale impuissance répressive.Vincent Sizaire, Magistrat, maître de conférences à l’université Paris-Ouest-Nanterre-la Défense, auteur de Sortir de l’imposture sécuritaire, La Dispute, Paris, 2016.Ecouter son intervention : ici

 


  • La radicalisation, un outil utile au contrôle de l’ordre social ?
    La radicalisation est-elle une notion instrumentalisée afin de s’éviter une analyse critique de l’ordre social et de la violence nécessaire à sa reproduction ?Renaud Maes, Docteur en Sciences sociales et politiques, Professeur invité à l’Université Saint-Louis, enseignant-chercheur à l’ULB et Rédacteur en chef de La Revue nouvelleEcouter son intervention : ici

 


 

Jonas Boussifet

Jonas Boussifet

Jonas Boussifet est chargé d’animation à la CNAPD.

Laisser un commentaire