• Event Time:
  • Location: Ambassade des Etats-Unis d’Amérique


Arrêtez la dangereuse rhétorique guerrière

La surenchère belliqueuse des États-Unis et de la Corée du Nord continue d’aggraver les tensions déjà exacerbées en Corée. La situation est explosive. Si les menaces devaient être suivies d’effet, elles conduiraient à la mort de dizaines de millions de personnes à l’intérieur des frontières des deux Corée et au-delà. Ces menaces doivent s’arrêter!

Solution diplomatique

À la suite d’une confrontation similaire en 1994, les États-Unis et la République démocratique de Corée ont choisi la voix de la négociation et ont réussi à élaborer un accord répondant aux besoins de sécurité des deux pays. Jusqu’à ce que les États-Unis suspendent les discussions en 2002. Il est urgent que ces négociations directes puissent reprendre sans conditions préalables pour désamorcer cette crise extrêmement dangereuse.Interdire les armes nucléaires

Interdire les armes nucléaires

Aux Nations Unies, le mois dernier, 122 nations ont tracé la marche à suivre en adoptant le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Ce traité reconnaît les conséquences humanitaires catastrophiques qui résulteraient d’une guerre nucléaire et interdit la possession de ces armes. Les États-Unis, la République démocratique de Corée et tous les États dotés d’armes nucléaires doivent reconnaître le danger inacceptable que posent ces armes. Un danger clairement illustré par la crise actuelle. L’élimination des armes nucléaires rendrait caduc, la crise que nous vivons aujourd’hui.

Appel au rassemblement

C’est pourquoi nous appelons au rassemblement devant l’ambassade des États-Unis le 12 septembre de 17 heures à 18 heures. Le message adressé aux 2 pays et à la communauté internationale doit être clair : afin d’assurer la sécurité de millions d’individu, tout doit être mis en œuvre pour organiser rapidement des négociations constructives et cesser cette surenchère mortifère.

Jonas Boussifet

Jonas Boussifet

Jonas Boussifet est chargé d’animation à la CNAPD.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.