Qui sont ces femmes? Que font-elles? Comment s’intégrer à leurs actions? Vous saurez tous en lisant l’interview de Joëlle Sambi Nzeba des FPS !

Comment sont nées les Femmes Prévoyantes Socialistes ?

Les FPS est un mouvement de gauche féministe qui milite pour une société plus égalitaire. Né en 1922, les Femmes Prévoyantes Socialistes ont créé la première caisse de mutuelle pour les femmes. La guerre ayant changé la donne en matière d’emploi, cela leur permit d’avoir, elles aussi, une sécurité sociale et financière en cas de besoin.

Comment le mouvement a-t-il évolué ?

Mouvement presque exclusivement féminin à la base, les FPS ont petit à petit laissé la place aux hommes. Les FPS sont clairement liées, à la base, aux luttes prolétaires. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le mouvement ne se définissait pas comme un mouvement féministe – connoté négativement et associé à la bourgeoisie – mais comme un mouvement de femmes. En 2005, ils ont été reconnu comme association d’éducation permanente ce qui les a aidé à développer davantage leurs actions de terrain.

Qui sont les FPS ?

Les Femmes Prévoyantes Socialistes sont un mouvement féministe progressiste, laïque, actif dans le domaine de la santé et de la citoyenneté. Nous sommes un mouvement de pression et de revendications politiques. Nous sommes un mouvement mutuelliste membre du réseau Solidaris.

Nous sommes également, et l’un ne va pas sans l’autre, un mouvement d’éducation permanente. L’éducation permanente vise à développer la pensée critique des citoyens, à renforcer leur participation active à la vie et à la gestion de la cité, à la culture, à encourager leur créativité et leur mobilisation dans des projets collectifs d’amélioration de la vie et de recherche du bien-être individuel et collectif.

Notre mission se scinde donc en deux grands pôles. Il s’agit d’une part de l’égalité entre les hommes et les femmes et plus précisément « structurer un mouvement de promotion de la femme et en être l’expression politique » et d’autre part de la promotion de la santé.

– En égalité entre hommes et femmes :

C’est dans la promotion de la citoyenneté et l’action collective des hommes et des femmes en vue de transformer la société vers plus de démocratie et d’égalité que nous situons notre combat pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Cet objectif stratégique de promotion de l’égalité se développe au travers :

• d’actions de revendications et de propositions politiques
• de programmes (d’animation, de sensibilisation, de formation) davantage centrés sur les modifications de comportements, la lutte contre les stéréotypes et les préjugés, le champ culturel.

– En promotion de la santé :

Nos programmes visent l’amélioration des conditions de vie, de ce qu’on appelle les déterminants de santé. Notre philosophie d’action se place résolument dans le champ du pouvoir d’action, de la valorisation des compétences.

Nos projets visent :

• d’une part à créer les conditions d’une meilleure prise en charge par les citoyen(ne)s de leur santé en affirmant la santé comme un droit fondamental, individuel et collectif.
• d’autre part d’influer les politiques de santé au plan local ou global et d’améliorer par là le bien-être, la qualité de vie et l’égalité sociale.

Les projets que nous développons s’appuient, quels que soient leur forme ou leurs objectifs spécifiques, sur des principes généraux et fondateurs de notre action : la prise en compte du genre, la méthodologie et la finalité de l’éducation permanente, l’inscription de notre action dans le cadre d’un Mouvement et de Réseaux.

Les FPS défendent les citoyens.nes notamment en diffusant des campagnes de sensibilisation ou d’information et en menant diverses actions afin de garantir une plus forte justice sociale entre tous et toutes.

Regroupant 10 régionales et plus de 200 comités locaux, nous organisons de nombreuses activités d’éducation permanente sur l’ensemble du territoire de la Communauté française. L’association existe depuis 1922, notre travail est de terrain, une lutte en faveur des femmes, au plus proche de difficultés auxquelles elles sont confrontées.

Le travail acharné d’un grand nombre de nos militants a mené à une plus grande visibilité de nos luttes. Les thématiques, hier encore tabou sont aujourd’hui au-devant de la scène : égalité salariale, individualisation des droits ou encore violence à l’encontre des femmes.

En tant que mouvement de pression et de revendications politiques, le mouvement mène des actions et milite pour les droits des femmes tels que l’émancipation, l’égalité des sexes, l’évolution des mentalités, les nouveaux rapports sociaux, la parité. En tant que mouvement mutualiste, ils mènent aussi des actions et militent contre les inégalités de santé.

La fédération des centres de planning familial des FPS rassemble 23 structures, dont 8 pratiquent l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Et les écoles proposent des formations pour favoriser l’insertion aux personnes ayant des difficultés socioprofessionnelles

Que font les FPS ?

Concrètement, les FPS informent et sensibilisent grâce à leurs conférences, études & analyses et campagnes de sensibilisation, mobilisent par leurs colloques & évènements et revendications politiques, mènent des actions d’éducation à la santé grâce à leurs centres de planning familial et enseignent grâce à leur réseau d’écoles de promotion sociale.

Nous voulons :
• Mettre en place une réelle égalité et mixité
• Garantir une plus forte justice sociale entre tous et toutes
• Augmenter la participation des femmes à tous les niveaux de l’engagement politique
• Améliorer l’accessibilité aux soins de santé
• Favoriser une réflexion critique par rapport aux acteurs du monde de la santé

Le mouvement propose tous les ans un panel d’animations et de formations sur les différents thèmes tels que : la santé, la citoyenneté et la démocratie, la participation des femmes à l’espace public, l’émancipation des femmes et l’égalité des sexes, les questions de parentalité et de politique familiale, les violences faites aux femmes. Ils organisent aussi des conférences, des débats et des campagnes d’informations et de sensibilisation sur leurs thèmes et leurs campagnes. Ces activités s’organisent généralement de manière locale et régionale il est donc nécessaire de s’adresser aux différents comités pour en connaitre les différentes activités.

Comment fonctionne le mouvement au quotidien ?

Mouvement populaire, les FPS travaillent essentiellement de manière locale. Chaque régionale FPS est constituée d’un certain nombre de comités locaux, rassemblement d’hommes et de femmes de militant.es (bénévoles) adhérant aux valeurs du mouvement. Ces comités locaux sont soutenus par les animateurs et animatrices qui vont accompagner leur travail en offrant un soutien à logistique et théorique. Par ailleurs, il y a un secrétariat général (à Bruxelles) qui va à la fois produire des analyses, des études, mener des campagnes, créer des outils, assurer un travail de veille et de pression politique, le tout au service de l’ensemble du mouvement (régionale et comités).

Sur quoi se focalisent les Femmes prévoyantes Socialistes en 2015 ?

Outre leurs campagnes et événements habituels, les FPS mènent en 2015 une campagne sur les discriminations à l’emploi et à l’embauche. Cette campagne a pour but de mettre en lumière les difficultés que les femmes peuvent rencontrer lorsqu’elles recherchent du travail ainsi que les problèmes auxquelles elles doivent faire face une fois qu’elles travaillent. L’idée étant de questionner nos possibilités d’actions : « Peut-on, doit-on tut accepter en matière d’emploi ? » . Il s’agira d’une campagne visant à donner à chaque femme les moyens d’agir sur sa situation individuellement mais aussi collectivement.

Quelles sont les prochaines activités des FPS ?

Une de nos prochaines activités au niveau national c’est la journée féministe « Agitations! » dont la 2ème édition aura lieu le 14 novembre. Il s’agit d’un grand rassemblement sous forme d’ateliers à la carte. Les activités sont assez variées : initiations au self-défense, conférences sur le féminisme et le racisme ou sur les femmes et la religion, etc.Nous en sommes à la 2e édition, c’est pour nous l’occasion de réfléchir collectivement aux enjeux des féminismes actuels.

Comment peut-on aider, participer activement aux projets et actions de l’association ?

En vous inscrivant FPS à la newsletter sur le site www.femmesprevoyantes.be vous aurez accès à toutes les informations sur nos activités. Il est également possible, en fonction du lieu de résidence de contacter directement la régionale FPS qui, elle, discutera avec la ou le futur.e militan.te afin d’identifier ses besoins, ses envies en terme d’engagement. Ce sera souvent l’occasion d’inviter la « nouvelle recrue » à une prochaine activité. Les choses se font ainsi. Le FPS accueille toutes les personnes progressistes, féministes qui souhaitent s’investir et être acteurs de changements dans la société en matière d’égalité hommes-femmes.

Pour les FPS être membre de la CNAPD ça veut dire…

Appuyer un travail de longue haleine qui demande une vigilance de tout temps et une excellente analyse d’enjeux politiques, sociaux à la dois au niveau local que plus globalement. La paix est souvent vue comme un sujet lointain et inatteignable, alors que le monde pourrait très bien y arriver. Mais il y a, évidemment, un réel travail politique à faire. L’existence d’associations comme la CNAPD qui milite, informe et influence les politiques a tout son sens et les FPS sont donc fières d’y participer directement ou indirectement.

Carole Glaude

Carole Glaude

Chargée de communication et réseaux à la CNAPD

Laisser un commentaire

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir

No results found.