En janvier, la Belgique a annoncé sa collaboration à l’intervention française au Mali. Celle-ci est très largement présentée comme une nouvelle « guerre contre le terrorisme ». D’autres raisons expliquent pourtant cette nouvelle guerre de l’Occident.

En janvier la Belgique a annoncé sa collaboration à l’intervention française au Mali. Celle-ci est très largement présentée comme une nouvelle « guerre contre le terrorisme », bénéficiant ainsi d’un large soutien mais rappelant en même temps les désastres engendrés par les guerres contre le terrorisme jusqu’à présent (Afghanistan, Irak, etc). D’autres raisons expliquent pourtant cette nouvelle guerre de l’Occident. Parmi celles-ci, la richesse du sol malien et de la région du Sahel : pétrole, gaz, uranium, or, etc. Une région qui regorge donc de ressources stratégiques, expliquant l’appétit mondial et la déstabilisation qui en découle.

Orateur : Raf Custers, Journaliste, chercheur au GRESEA, spécialiste de l’industrie extractive et du commerce des matières premières ; auteur du livre « Grondstoffenjaggers » (« les chasseurs de matières premières »).

 

 

CNAPD

CNAPD

Tous les articles écrits par les stagiaires, bénévoles ou anciens membres et permanents.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir