Les textes publiés par les membres de la CNAPD n’engagent que ledit membre et non la CNAPD ou ses autres membres.

Le 27 février, le Comité Belge de soutien au peuple sahraoui, fêtait le 39e anniversaire de la création de la République Arabe Sahraouie Démocratique. Retour sur cet événement.

Suite au départ des derniers militaires espagnols, le 27 février 1976, le Front Polisario – représentant légitime du peuple sahraoui – crée la République Arabe Sahraouie Démocratique. Mais au moment du départ de l’Espagne, le Maroc et la Mauritanie envahissent les territoires du Sahara occidental.

Le 6 septembre 1991, un cessez-le-feu entre en vigueur, à la suite d’une résolution des Nations Unies qui approuvait le plan de paix pour le Sahara occidental. Celui-ci stipulait que le cessez-le-feu serait suivi de la tenue d’un référendum d’autodétermination pour le peuple du Sahara occidental en février 1992.

Nous sommes 23 ans plus tard et ce référendum n’a toujours pas eu lieu : une partie du peuple sahraoui vit dans des campements de réfugiés dans le désert algérien, une autre partie vit sous occupation marocaine.

Dans la plus part des pays de l’Europe se trouvent des Sahraouis en diaspora ; des jeunes, des familles qui ont fui la répression dans les territoires occupés ou qui viennent des campements en essayant de gagner un peu d’argent pour faciliter la vie des membres de leurs familles qui sont restés dans les campements.

Cette diaspora venant des pays nordiques, de la Hollande, France, Espagne s’est réunie à Geel pour fêter la 39ème anniversaire de la République Sahraouie, en compagnie de délégations des territoires occupés et des campements.

À 14.00h la fête a commencé avec des interventions de la part du maire de Geel, du représentant du Front Polisario en Belgique, des représentants du comité belge de soutien au peuple sahraoui et des intervenants de la diaspora de plusieurs pays.

Après un repas, les sahraouis ont présenté le résultat de la semaine de lobby qu’ils avaient effectué du 22 au 26 février au Parlement Européen. Le thème de ce travail était la spoliation des ressources naturelles dans les territoires occupés du Sahara occidental et les violations des Droits de l’Homme commises par les forces marocaines à l’encontre des sahraouis des territoires occupés.

Un groupe musical, venant de France, a clôturé la fête en présence d’environ 80 participants.

Hilt Teuwen

Secrétaire générale du comité belge de soutien au peuple sahraoui

Les textes publiés par les membres de la CNAPD n’engagent que ledit membre et non la CNAPD ou ses autres membres.
Comite Belge de soutien au peuple sahraoui

Comite Belge de soutien au peuple sahraoui

Laisser un commentaire

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir

07 Nov

LABY « Dé...

  • LABY « Découvrir son environnement institutionnel »