C’est un heureux événement qu’a connu la CNAPD le mardi 31 mars dernier. En effet, après plusieurs mois de travail, un questionnaire, des dizaines de réunions de concertation, de rédaction, de négociations, de clarification, un séminaire interne, etc., les membres de notre Assemblée générale se sont finalement mis d’accord sur un texte qui sera désormais et pour longtemps la Charte politique de la CNAPD (que vous pouvez trouver ici). J’en profite d’ailleurs pour remercier les nombreuses personnes, particulièrement l’équipe de permanents et les membres du groupe de travail, qui se sont investies à fond pour que nous puissions atteindre cet objectif.

Cette charte, dans les cartons et attendue depuis de nombreuses années, est primordiale pour nous puisque à travers elle, nous (re-)définissons une fois pour toute notre raison d’être. Si elle commence par rappeler nos combats historiques, dont beaucoup sont plus que jamais d’actualité et particulièrement sous cette ère austère-nationaliste, c’est aussi l’occasion pour nous de moderniser notre appréhension des concepts fondateurs de la CNAPD 45 ans après sa fondation. Ainsi, les notions de Paix et de Démocratie que nous défendons au quotidien sont définies en profondeur et en détail, sans naïveté ni angélisme mais toujours avec cet idéalisme chevillé au corps et cette utopie d’un monde en paix, démilitarisé et non-violent, démocratique, respectueux des Droits de l’Homme, socialement, environnementalement et économiquement juste. L’utopie est ici vue bien évidemment comme un phare qui devra toujours guider notre action et non comme une ambition irréalisable qui ferait de nous des doux rêveurs comme certains se plaisent à le faire croire. C’est ensuite sur base de cette ambition que nous avons déterminé nos modes d’action et les engagements que doivent prendre les membres et candidats membres envers la Coordination elle-même mais également envers la société.

Bref, voici un texte qui présente à la fois ce que nous sommes et avons été, ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons et comment nous le faisons. Ce texte, c’est nous.

Mais le travail ne s’arrête évidemment pas là. A nous maintenant de mettre en œuvre cette Charte, de l’avoir toujours à l’esprit lors de nos prises de position publiques et médiatiques, d’approfondir peut-être encore certaines notions dans nos plaidoyers, de limiter certains champs d’action pour laisser travailler certaines associations partenaires plus spécialisées mais tout en reprenant la main sur les sujets sur lesquels on nous attend. Le cap est maintenant tracé, à nous de le maintenir !

Cette mois-ci La CNAPD reviendra sur notre dossier Eau avec son deuxième Focus Info traitant du rapport de l’ONU sur l’eau. Elle nous présentera le Collectif Solidarité Contre l’Exclusion. Elle fera également le point sur le Festival Eye on Palestine organisé par notre association membre, l’ABP ainsi que sur la Grande Parade de Tout Autre Chose. Enfin, elle nous parlera actions et formations. Un peu de ce qui nous sommes, un peu de ce que nous faisons et un peu de pourquoi nous le faisons, en somme.

Bonne lecture !

Guillaume Defossé

Guillaume Defossé

Guillaume Defossé est vice-président de la CNAPD. Il en fut président de janvier 2014 à décembre 2015. Il fut également co-fondateur, secrétaire général, puis président de Génération Palestine Belgique et membre du bureau d'Ecolo J. Il est persuadé qu'une société en paix ne peut exister que dans la justice, l'égalité et la participation de tous au projet commun. Ce sont les raisons de son engagement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir