Beaucoup d’entre nous ont peur suite à la tension accrue dans la péninsule Coréenne. Un moyen de faire face à cette peur, est d’agir. Nous vous invitons à rejoindre notre appel aux chefs d’états membres de l’initiative des six nations – les USA, la Corée du Nord, la Chine, la Russie et le Japon – leur demandant de retourner à la table des négociations pour empêcher une catastrophe nucléaire. Aidez-nous à réunir le plus de signatures possibles afin de montrer combien nous sommes préoccupés par ce problème.

Aux chefs d’Etats membres de l’initiative des six nations
Prévenez une catastrophe nucléaire : retournez à la table des négociations !
Appel à toutes les parties à s’abstenir de tout nouvel acte de provocation
La crise au sein de la péninsule coréenne fait craindre de la part des personnes du monde entier pour la sécurité des ceux qui vivent dans la région concernée. Si le DPRK (Corée du Nord) décide de mettre en œuvre sa menace d’attaque nucléaire, ou si les dispositifs militaires américains et sud-coréens aggravent la situation et finissent par provoquer l’usage de l’arme nucléaire, les conséquences seraient dévastatrices, tant au niveau humain qu’environnemental. Après avoir écouté les arguments probants d’experts internationaux, une conférence majeure ayant réuni 127 gouvernements à Oslo en mars 2013 a conclu que même si une seule bombe nucléaire explosait sur une ville, les conséquences ne pourraient être prises en charge par aucun organisme d’urgence et conduiraient à d’atroces souffrances pour la population. C’est pour cette raison que les armes nucléaires doivent être bannies par tous.
La crise actuelle demande une action immédiate pour enrayer l’escalade de la tension dans la région. Les exercices militaires qui ont été entrepris en Corée du Sud doivent être arrêtés et aucun test de missiles ou nucléaires ne doit avoir lieu dans les pays impliqués dans ce conflit. C’est pourquoi, nous appelons les six nations ayant participé aux pourparlers sur le sujet par le passé, de retourner à la table des négociations pour discuter des termes d’un traité de paix. Il est primordial que la sécurité des individus soit mise en première ligne. Le risque de déclenchement d’une guerre nucléaire lors de cette crise, nous prouve que les armes nucléaires ne sont pas utiles pour la dissuasion, mais au contraire, créent des dangers supplémentaires. La poursuite de la production et le déploiement d’armes nucléaires ont conduit à cette crise. Un traité mondial interdisant les armes nucléaires serait un gage de sécurité pour l’humanité entière.

Signature:

Le désarmement nucléaire est la seule voie saine vers un monde plus sûr , BAN KI MOON le 24/09/09 lors de l’adoption au conseil de sécurité de la résolution engageant tous les États à devenir parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et ses membres à négocier un désarmement nucléaire.

Rendez-vous à l’événement « Time to Go » le 20 octobre 2013 au Parc du Cinquantenaire à Bruxelles. Info sur Facebook.

CNAPD

CNAPD

Tous les articles écrits par les stagiaires, bénévoles ou anciens membres et permanents.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir