Le Comité Surveillance Otan est une association née en 2000, en réaction à la mutation de l’OTAN, passée du bouclier à l’épée. De nombreux citoyens en Belgique ont été révoltés par les bombardements de l’OTAN contre la Yougoslavie, suivis de l’occupation du Kosovo. Pour les fondateurs du « Comité de surveillance OTAN », l’indignation est une source de réflexion quant au tournant historique que signifie cette première guerre de l’alliance contre un pays souverain d’Europe.

Pourquoi est-il membre de la CNAPD?

Il y a des liens historiques qui remontent à la naissance même de la CNAPD, bien que le CSO n’existât pas encore, certains de ses militants étaient engagés pour la paix et contre les armes nucléaires aux côté de la CNAPD. Aujourd’hui, notre présence au sein de la coordination est encore liée à notre logique de lutte contre les guerres, pour un monde en paix. Nous voulons aussi renforcer les liens avec les mouvements de paix du Nord du pays, comme au travers de l’organisation conjointe de la conférence annuelle pour la paix.

Comment aider ou participer aux actions du CSO?

Pour collaborer au CSO vous pouvez souscrire au bulletin ALERTE OTAN, vous inscrire à la liste de diffusion, visiter et collaborer au site www.csotan.org, nous soutenir financièrement – le CSO ne vit que par les contributions de ses membres et sympathisants.