Le 24 avril dernier nous étions plus de 3000 personnes à manifester dans les rues de Bruxelles contre l’achat de 34 nouveaux avions de chasse. En effet, en décembre 2015, le gouvernement belge s’est engagé à remplacer la flotte actuelle de F16 pour un coût total de 15 milliards d’euros.

Fruit de nombreux mois de mobilisation, cette manifestation a été le point d’orgue de l’action menée par la Plateforme « Pas d’avions de chasse – Geen gevechtsvliegtuigen » à laquelle la CNAPD a activement collaboré. Son message reste inchangé : nous ne voulons pas de nouveaux avions de chasse ! Ceux-ci n’ont nullement contribué à la paix et à la stabilité dans les pays où ils ont été envoyés ces dernières années tels que l’Irak, l’Afghanistan ou la Libye. Et pourtant nous apprenons la semaine dernière que la Belgique a décidé d’étendre la mission de ses F16 actifs en Irak au territoire de la Syrie et cela sans demande du pays et sans mandat des Nations Unies !

Nous ne voulons pas non plus que notre pays dépense 15 milliards d’euros pour un investissement qui ne sera vraisemblablement accompagné d’aucune retombée économique positive alors que les besoins de belges sont clairement ailleurs. Nous avons besoin de plus de moyens dans l’enseignement, les soins de santé, la sécurité sociale, la justice… Nous avons besoin d’une meilleure mobilité, de plus de crèches… les priorités sont innombrables.

Alors oui, nous étions 3000 le 24 avril à dire non à ce projet qui ne nous apportera rien en tant que société. Mais le travail ne s’arrête pas là. Nous devons continuer à nous opposer à ce projet et à réclamer plus de transparence dans ce dossier. En marge de la manifestation, la Plateforme avait également créé une pétition qui a déjà récolté plus de 30.000 signatures depuis l’année dernière. Notre objectif : en récolter plus de 50.000. Cette pétition est disponible sur le site de la Plateforme : http://pasdavionsdechasse.be/petition/.

Alors signez, partagez et ainsi, ensemble, envoyons un autre signal fort à notre gouvernement !

Naïma Regueras

Naïma Regueras

Présidente de la CNAPD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir