Un futur traité régulant le commerce des armes se négocie actuellement à New York. Le revirement des USA à la fin 2009 en faveur du traité est un tournant. La fin du déséquilibre ?

Jusqu’à présent, il fallait accepter le fait que le commerce des armes était bel et bien mondialisé alors que son contrôle, lui, ne l’était pas du tout. En effet, rappelons qu’il n’existe actuellement aucune règlementation mondiale sur le commerce des armes.

C’est ce qui donne au futur traité sur le commerce des armes (TCA) toute son importance. Négocié sous l’égide des Nations Unies, il aura la force du nombre. Aura-t-il celle de la lettre et de l’esprit ?

Lire la carte blanche

Samuel Legros

Samuel Legros

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir