Coup de théâtre ! Tsipras soumet la proposition de l’Eurogroupe à un référendum le 05 juillet 2015. C’est le point culminant d’une semaine de mobilisations des Européens en faveur des Grecs. À Bruxelles, le 21 juin 2015, nous étions là.

Membres de partis politiques belges et étrangers (Syriza, Podemos), syndicalistes, acteurs du secteur non marchand et tous ceux que l’avenir de l’Europe préoccupe ont marché avec les Grecs au cours de cette belle après-midi.

Le CADTM (comité pour l’annulation de la dette du tiers monde) était évidemment présent. A dimension européenne, signalons altersummit et l’alliance D1920. Au niveau belge, on peut citer « Hart boven Hard » et son slogan « osons la démocratie » ainsi que ACIDE (plateforme d’audit citoyen de la dette en Belgique).

A travers une exposition, les manifestants ont pu se remémorer en un clin d’œil les causes de la crise grecque et les tribulations vécues par les Grecs depuis leur entrée en crise jusqu’à ce jour.

En effet, les banques ont fait des prêts à un pays qu’elles savaient incapable de rembourser. A quoi ont servi ces emprunts ? A des achats d’armement allemand et français, à l’organisation dispendieuse des jeux olympiques de 2004…

Les Grecs mais aussi les Belges contestent les choix de leurs gouvernements en matière de dépenses publiques. Comme vous le savez déjà certainement, le gouvernement Michel prévoit de dépenser 6 milliards d’euros en avions de chasse. Or, seulement 25 % des belges y sont favorables.

Tout au long de la manifestation, la CNAPD et les autres organisations membres de la plateforme se sont d’ailleurs employées à récolter de nombreuses signatures pour la pétition « pas d’avions de chasse ».

Le refus de nouvelles dépenses militaires inconsidérées va de pair avec la volonté d’allouer des budgets au traitement des causes profondes des conflits mondiaux. Quelles sont-elles ? La précarité, voire la misère, et un enseignement inexistant ou insuffisamment financé. Or, les politiques d’austérité se font le catalyseur de ces facteurs de conflit. C’est pourquoi le mouvement pour la paix comme les Grecs et beaucoup d’autres Européens ont demandé la fin des politiques d’austérité ce 21 juin 2015 à Bruxelles.

Aujourd’hui, cette mobilisation en faveur des Grecs continue. Alter Summit soutient le « non » au référundum via une pétition en ligne et une nouvelle manifestation en soutien à la Grèce aura lieu vendredi à Bruxelles. Départ : gare de Bruxelles central à 18H30.

CNAPD

CNAPD

Tous les articles écrits par les stagiaires, bénévoles ou anciens membres et permanents.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir