Après des années de négociations discrètes, l’Union européenne et les Etats-Unis préparent officiellement la mise sur pied d’un Marché transatlantique. L’objectif ? Une plus grande libéralisation des échanges commerciaux et financiers, accompagnée de politiques judiciaires et sécuritaires communes. Date butoir ? 2015… c’est-à-dire demain !

Obama est là et Bruxelles ne reste pas les bras croisés

Après la remise d’une bombe nucléaire en chocolat au 16 rue de la Loi à l’intention d’Obama afin de lui signifier la nécessité du désarmement nucléaire total sur le sol belge et avant la manifestation organisée demain, mercredi 26 mars, contre le traité transatlantique et la militarisation du monde, avait lieu la visite du superbe appartement-témoin des dégâts des accords du Traité transatlantique entre Europe et Etats-Unis organisée par le CEPAG et la plateforme No-transat

Le Traité transatlantique est bien sûr au centre des discussions et des actions militantes de cette semaine, Obama étant à Bruxelles pour rencontrer les représentants de l’Union Européenne.

Libre-échange entre USA et UE, pourquoi donc serait-ce mauvais?

Voilà ce que Bruno Poncelet expliquait à notre guide, tout étonné, démontrant les enjeux et les préjudices que nous porteraient ce traité ainsi qu’à nos enfants, dans une dizaine d’années. Passionné et passionnant, il nous offre une visite plus digne d’une maison hantée que d’un loft luxueux et luxuriant.

Des revendications qui vous inciteront, pour sûr, si ce n’est pas déjà fait, à prendre part à notre action de demain à 12h30 sur la Place du Luxembourg.

A demain, donc !

Carole Glaude

Carole Glaude

Chargée de communication et réseaux à la CNAPD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous !

Plus d’articles

Evenements à venir